fbpx

Cellularline Active : test complet et avis

Cellularline est une marque d’intercoms encore peu connue dans nos contrées Françaises. Très populaire en Italie où elle concurrence les grandes marques comme Cardo ou Sena, nous avons eu l’opportunité de recevoir gracieusement une paire du modèle Active suite à une rencontre avec la marque lors du Alpes Aventure Moto Festival de 2020.

Le Cellularline Active représente le moyen de gamme de la marque. Pour vous situer, c’est un intercom bluetooth qui vient jouer sur les platebandes du Freecom 4+. Il propose donc, à 4 motards maximum, de communiquer entre eux, via Bluetooth, avec une autonomie en conversation annoncée de 20h. Doté de caractéristiques alléchantes et meilleur marché, l’outsider arrivera-t-il à terrasser le best seller Freecom 4+ ? C’est à ces questions que nous allons répondre dans la suite de ce test.

NDLR: Juste avant de commencer, il est important de vous préciser que ce test n’a fait l’objet d’aucune rémunération. Moto-intercom.net est totalement libre de parole. Nous remercions chaleureusement Cellularline pour leur confiance.

LE CONTENU DE LA BOITE

Dans la boite, on retrouve tout le nécessaire pour monter les 2 intercoms aussi bien dans un casque intégral que sur un jet :

Contenu de la boite du Cellularline Active
  • 2x Intercoms Cellularline Active
  • 2x Microphones pour casque intégral / jet
  • 2x Câbles Micro USB pour le rechargement
  • 2x Supports à vis
  • 2x Supports à adhésifs 3M (si le support à vis ne s’adapte pas sur votre casque)
  • Velcros pour oreillette et micro
  • Manuel utilisateur

INSTALLATION DE L’INTERCOM Cellularline Active :

La mise en place du Active ne pose aucune difficulté. L’intercom a été monté sur 2 casques : Un Scorpion Exo 1400 et un X lite X-903. Ses oreillettes se calent bien dans les logements du casque, les fils sont de bonne longueur.

L'intercom moto bluetooth Cellularline Active monté sur un casque Scorpion Exo 1400 et un X lite X-903
Son look discret s’intègre bien aux casques utilisés pour ce test.

Le seul reproche que j’aurais à faire est la taille du micro et de sa bonnette qui sont un peu “large” comparé aux intercoms de chez Cardo ou Sena. Ainsi, il est possible que vous touchiez la mousse du micro avec vos lèvres. Il faudra donc placer le micro le plus finement possible en rapport à la forme de votre casque pour ne pas subir ce désagrément.

Appairage des intercoms

Au démarrage, les deux intercoms sont déjà pairés entre eux d’usine. Il ne reste donc plus qu’à les relier à votre téléphone ou à votre GPS. Ergonomique est vraiment l’adjectif qui convient le mieux au Cellularline Active. On sent que c’est un produit qui a été conçu par des motards, pour des motards. Notez également que ces intercoms sont compatibles avec tout type d’appareil d’autres marques, que ce soit Cardo, Sena ou autre via le canal bluetooth universel.

Casque Scorpion Exo 1400 vue de trois quart avant avec un intercom Cellularline Active

Le Active peut se connecter simultanément avec 2 dispositifs bluetooth. Le plus souvent, on se connectera donc à un autre intercom (votre passager ou compagnon de route), et un GPS ou un téléphone faisant office de GPS.

L’appairage avec le téléphone ne présente aucune difficulté en suivant le manuel. C’est un classique jeu d’appui long sur 2 boutons, la classique diode qui clignote en bleu et rouge puis l’intercom qui apparait sur votre téléphone. Il ne reste qu’à valider la connexion.

ERGONOMIE DE L’INTERCOM Cellularline Active :

Bien que personnellement je préfère la molette sur les intercoms, les boutons ne me dérangent pas tant qu’ils sont facilement manipulables avec des gants. Et c’est un pari réussi.

Doté de 6 larges boutons facilement accessibles (appelés Quick Touch), le Active vous permet assez rapidement de sentir les fonctions recherchées. On arrivera assez facilement à augmenter ou baisser le volume ou bien encore à déclencher manuellement la connexion entre les deux intercoms. On apprécie la signalétique simple qui permet en un coup d’œil de savoir quelle fonction correspond à quel bouton.

Les boutons sont les suivants :

  • Augmenter ou baisser le volume qui se trouve sur la tranche haute ou basse de l’intercom. Chaque appui vous est signalé par un bip dans les oreillettes.
  • Un bouton pour le téléphone. Ce dernier vous permet, en plus de décrocher de déclencher Siri ou “Ok Google” pour ensuite piloter votre téléphone avec des instructions vocales.
  • Un bouton pour la radio FM (avec 8 stations programmables)
  • Un bouton pour la musique.

Au démarrage et à l’extinction de l’intercom, ce dernier vous indique via les oreillettes le niveau de batterie. Malin !

Le Cellularline Active vous permet de décrocher un appel à la voix. Pratique !

Toujours du point de vue de l’ergonomie, l’intercom s’attache et se détache très facilement de son support ce qui est fort appréciable en road trip quand on doit recharger ces appareils électroniques.

La recharge s'effectue par le dessous via un micro USB. Le capuchon en plastique est parfois difficile à remettre dans son logement.
La recharge s’effectue par le dessous via un micro USB. Le capuchon en plastique est parfois difficile à remettre dans son logement.

La recharge de l’intercom se fait par le dessous, ce qui est une bonne chose pour éviter toute infiltration d’eau lors de fortes pluies. Le Cellularline Active est, à ce propos, certifié IP67, vous pourrez donc l’utiliser sans problème sous la pluie. Cependant, le capuchon en plastique n’est pas aisé à remettre dans son logement. Cela peut parfois être énervant quand on détache l’intercom de sa prise et qu’on souhaite le remettre rapidement sur son casque.

PERFORMANCES DU Cellularline Active :

N’y allons pas par quatre chemins, le Cellularline Active est un intercom performant. Il souffre néanmoins de la comparaison avec le Freecom 4+ qui le dépasse sur la qualité des oreillettes. Rentrons de suite dans le détail :

Le volume sonore n’est pas assez élevé. Si vous disposez d’une moto bruyante ou d’un casque mal isolé ou que comme moi vous conduisez avec des bouchons d’oreille pour moto, dépassé les 110 km/h, il sera difficile de maintenir une conversation. Néanmoins, en dessous de ces vitesses, la voix de votre compagnon de route est parfaitement claire.

Annoncé pour 1 kilomètre de distance entre 2 intercoms, comme d’habitude la réalité est toute autre. En terrain plat sans obstacle, on pourra s’éloigner de 400/500m. Cette distance est tout à fait honorable et correspond en tout point aux performances que l’on constate sur n’importe quels intercoms qui communiquent via le protocole Bluetooth.

Dès que vous commencez à être séparés par des virages ou des pans de montagne par contre, la communication coupera plus rapidement. Point agréable : en cas de déconnexion, vous serez averti via un message audio en Français. La reconnexion s’effectuera automatiquement dans les 10 minutes qui suivent.

Vue des boutons du dessus en trois quart arrière
Les boutons sont accessibles facilement avec les gants.

J’ai été agréablement surpris de voir cette reconnexion se faire parfois avec une bonne distance. Au bout de 10 minutes, si votre compagnon de route n’est pas revenu alors le Cellularline Active passera en mode veille.

RADIO FM ET MUSIQUE

Comme énoncé précédemment, la qualité des oreillettes pour la musique souffre de la comparaison avec les nouvelles oreilles HD livrées chez la concurrence. Le son est plat et manque de basses. C’est dommage car il est possible de faire un partage de flux audio assez facilement entre 2 appareils. Cela permet, par exemple, de partager sa musique avec son passager.

Cellularline Active, l'intercom moto bluetooth pour 4 motards
Pour lancer la radio ou la musique, les symboles sont clairs et pratiques !

La radio, quant à elle, est dans la moyenne des intercoms à savoir quelque chose de plutôt peu performant. Si vous roulez au long court, la radio grésillera souvent malgré une fonction RDS.

On utilisera plutôt cette fonction pour un usage boulot du quotidien. Notez que le Cellularline Active dispose de 8 stations pré-programmables et qu’il est facile de passer de l’une à l’autre via une pression longue sur le bouton haut ou bas de l’appareil.

AUTONOMIE

Oui, le Cellularline Active pourra vous accompagner en road trip ! Son autonomie est bonne et il peut sans problème faire une journée pleine, mélée entre guidage GPS et conversation.

Arrivé le soir à l’hôtel, vous oscillerez entre une indication de batterie moyennement chargée ou faible.

Comptez un temps de recharge d’une bonne heure et demie et vous serez reparti pour un tour.

CONCLUSION

Vous pourrez trouver les variantes Solo et Duo du Cellularline Active sur Amazon en cliquant sur les boutons ci-après.

Intercom Cellularline Active
  • Ergonomie
  • Installation
  • Performance
  • Autonomie
  • Prix
4

Résumé

Le Cellularine Active est un bon intercom dont le principal défaut est d’avoir des oreillettes un peu datées. Si pour vous la musique est essentielle, à type d’intercom équivalent, vous préférerez le Freecom 4+.

Si par contre la musique n’est pas une priorité, alors c’est un appareil que vous devriez envisager. Ergonomique, offrant la possibilité de communiquer à 4 intercoms, il est surtout moins cher que le Cardo.

On apprécie sa simplicité d’utilisation doublée de performances très honorables. La voix est claire, on peut le coupler à un GPS, le détacher et le remettre facilement. Plutôt joli, il s’intègre parfaitement sur le côté d’un casque et on apprécie la sobriété de son look. Compagnon de road trip sachant se faire oublier, Cellularline devrait très prochainement continuer son expansion en intégrant la partie logicielle de chez Sena. S’ils doublent cela d’oreillettes HD, les deux leaders de l’intercom en France vont avoir un nouveau concurrent de taille !

Les intercoms utilisés durant ce test :