L’histoire de la société Cardo et des Scala Riders

Parlez d’intercoms moto avec de nombreux motards et demandez leur de ne citer qu’une seule marque, qui fera office de référence. Neuf fois sur dix, la réponse sera la même : Cardo.

Cette société semble fabriquer des intercoms depuis une éternité et bien que leurs produits soient un peu chers, ils font souvent office d’étalon. Moi même, votre serviteur, suis utilisateur d’un Scala Rider Packtack. Mais connaissez vous un petit peu la société Cardo ? Faisons un tour d’horizon en image de l’histoire de cette compagnie.

Make the Intercom great again

Cardo est une société Américaine domiciliée à Plano au Texas. Crée au début des années 2000, elle se spécialise dans les produits Bluetooth. Les premiers casques crées par Cardo sont destinés aux téléphones portables. Ils portent déja le nom de « Scala » et ont la particularité d’avoir une innovation technologique importante pour l’époque sur ce type de matériel : La suppression du bruit du vent !

Le premier casque Bluetooth Cardo Scala datant de 2003

L’idée qui va bien !

En se rendant au bureau un beau matin, le patron de l’entreprise eu un éclair de génie ! Vous savez, l’idée qui surgit quand on est dans son bain en train de se relaxer, ou quand on se réveille au milieu de la nuit en se disant : « Bon sang, pourquoi n’y ai-je pas pensé avant ! »

Pourquoi ne pas associer la technologie de l’oreillette bluetooth avec suppression du bruit du vent, dans un boitier étanche que l’on attacherait à son casque ?

C’est ainsi qu’en 2004, après une année de développent acharnée naissait le premier et désormais célèbre : Scala Rider

Le premier Cardo Scala Rider né en 2004

Le premier Cardo Scala Rider né en 2004

Basique, avec son look retro il fait maintenant sourire. Mais à l’époque, c’était une incroyable innovation dans le monde de l’intercom Moto.

Avec son unique oreillette, et son micro monté sur une tige rigide, il n’était pas facile de l’adapter sur tous les casques. D’autant plus qu’il était extrêmement basique. Il fallut attendre 2006 pour voir les premières innovations arriver.

Les années d’innovation successives :

La première fonctionnalité avancée qui arriva 2 ans après la naissance du premier Scala Rider fut l’ajout de la radio avec réception de la FM.

Le Cardo Scala Rider modèle 2006

Le Cardo Scala Rider modèle 2006 propose désormais d’écouter la radio !

On notera également l’ajout d’une deuxième oreillette afin d’avoir le son en stéréo. Mais ce n’était pas tout, avec ce modèle datant de 2006, Cardo introduit également une nouvelle technologie de gestion automatique du volume. Ainsi, quand le volume sonore augmente dans le casque, parallèlement à la vitesse, le Scala Rider ajuste également son volume tout seul. Révolutionnaire !

Le Cardo Scala Rider de 2007

Le Scala Rider modèle 2007 permet de converser jusqu’à 700 mètres de moto à moto.

Un an plus tard arrive le Q2. Il repousse un peu plus loin les possibilités offertes par le Bluetooth en autorisant une communication étendue de moto à moto. C’est ainsi 700 mètres qui sont promis, pour peu qu’aucun obstacle ne sépare les deux motos.

Le Cardo Scala Rider G4 datant de 2009

En 2009, le G4 permet la communication de 4 motards !

Deux ans plus tard, en 2009 le Scala Rider G4 bat de nouveau les records en autorisant la communication de 4 personnes , toujours grâce au Bluetooth. Les progrès du matériel repoussent toujours plus loin la distance de communication autorisée avec un record de 1,6 kilomètres sans obstacles. On note également le look biton gris/noir qui sera désormais la norme chez Cardo sur tous les futurs modèles. Notez les boutons latéraux enfin plus ergonomiques pour une manipulation avec des gants. Enfin, le confort n’est pas oublié : le G4 autorise l’écoute de sa musique en MP3.

Cet intercom propose un microphone beaucoup plus petit permettant une intégration facilitée dans les casques intégraux. Sur le G4, il est finalement possible de mettre à jour le firmware logiciel grâce à internet. Les petits défauts logiciels peuvent désormais être corrigés d’une simple mise à jour. Cela parait évident aujourd’hui, mais à l’époque, c’était une superbe innovation !

Le Cardo Scala Rider G9 datant de 2012

En 2012 sort le G9 qui inclut les commandes vocales.

2012 : année de sortie du Scala Rider G9. Le look est proche du G4, mais la technologie d’améliore en deux points principaux :

  • Le controle de l’intercom par commandes vocales
  • Le pairage des intercoms en bluetooth par une simple touchette appellée « Bump Action« 

Le pairage de deux intercoms Scala Rider G9 par « Bump Action »

Une année plus tard en 2013 c’est la sortie de la gamme « Q« . Elle propose d’écouter la même musique dans deux intercoms différents.

Le Cardo Scala Rider Q3 de 2013

 

On notera le look un peu plus rondouillard.

DMC : Dynamic Mesh Communication

2015 marque un tournant majeur dans la technologie des intercoms de chez Cardo avec la gamme « Packtalk ». Le Bluetooth est désormais supplanté par une technologie propriétaire appelée DMC : Dynamic Mesh Communication.  Pour faire simple, elle permet de créer un réseau entre tous les intercoms Cardo compatibles. Ainsi, les motards peuvent communiquer tout en étant de plus en plus éloignés. La distance de communication est désormais variable. Cette technologie permet également de communiquer jusqu’à 15 simultanément.

Le Scala Rider modèle 2015 utilisant la technologie DMC

Le Scala Rider Packtalck modèle 2015 utilisant désormais la technologie DMC

Cette gamme de Scala Rider voit également l’ergonomie totalement repensée avec l’ajout d’un molette latérale bien plus intuitive. Le concurrent Sena ne s’y trompera d’ailleurs pas avec sa propre molette nommée « Joy Dial ».

Les Scala Riders d’aujourd’hui

La gamme Packtalk fait désormais figue d’étendard chez Cardo. Son objectif est de pouvoir être entièrement piloté par commande vocale, cela afin de rester entièrement concentré sur la route.

L'intercom Cardo Scala Rider Packtalk Slim

Le Packtalk slim répond à une demande : gagner en finesse.

Elle se décline en une gamme Slim plus fine permettant l’intégration sur tous les casques du marché.

Ainsi s’achève ce tour d’horizon de l’histoire de Cardo. Comme vous avez pu le constater, les progrès effectués depuis le tout premier Scala Rider, et la gamme Packtalk est énorme ! La concurrence également avec la marque Sena. Ces derniers vient manger des parts de marché à l’historique Cardo avec des produits de plus en plus affutés. Cela profitera certainement à quelqu’un au final : le motard consommateur, et on ne va pas s’en plaindre !

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir, partagez le, cela me fera très plaisir 😉

L’histoire de la société Cardo et des Scala Riders
5 (100%) 2 votes